Le quartier des temples de Tera-machi

 

 

 

La famille Maeda, qui dirigeait le Domaine de Kaga (régions actuelles d’Ishikawa et de Toyama) à l’époque féodale, rassembla les temples dans trois quartiers lorsqu’elle développa la ville autour du château. Environ 70 temples sont concentrés dans le quartier des temples de Tera-machi dont les plus imposants s’alignent le long de la rue principale, et la vue des tuiles de leurs toits noirs, de leurs murs de boue et des grands arbres dans leur enceinte forme un tableau dont le nom Tera-machi (littéralement « ville des temple ») est tout à fait approprié. Les ruelles à l’arrière accueillent aussi un grand nombre de petits temples et sont propices à une agréable promenade.