Koto Sangen

 

 Sangen (Shamisen)

Découvrir des instruments de musique traditionelle

Durant la période d'Edo (1603-1867), les femmes et filles de la noblesse guerrière, les samouraïs, avaient pour habitude de jouer du koto (la harpe japonaise), du shamisen ou du sangen (un instrument de musique à trois cordes). Encore aujourd'hui, de nombreuses femmes et jeunes filles continuent d'apprendre à jouer de ces instruments traditionnels typiquement japonais.
De nos jours, de moins en moins de luthiers-artisans et fabricants de koto conçoivent leur travail comme un forme d'art au point de recourir à des techniques de décorations sophistiquées telles que le maki-e (peinture sur laque) ou le raden (incrustation de coquillages). Fort heureusement, il subsiste encore des enseignes et ateliers au sein desquels de remarquables artisans continuent de maintenir vivante une telle tradition. Aussi pourquoi ne pas y faire un saut pour admirer leur travail et essayer certains de ces instruments de musique : une opportunité rare qui vous laissera certainement un agréable souvenir de votre passage à Kanazawa.

Magasin d'instruments de musique traditionnels